Vous n'êtes pas membre
Adhérer

Espace membre

Authentification
Accueil 

Hommage au Professeur Pierre Deshayes

Pierre Deshayes est décédé, à Bois-Guillaume, le 7 janvier 2017, entouré de ses proches. Il avait 90 ans. Il était le père de 3 enfants.

Pierre Deshayes est né le 2 octobre 1926, à Mer dans le Loir et Cher. Il était le benjamin d’une famille de 9 enfants. La médecine lui a été familière dès sa plus tendre enfance puisque son grand-père paternel était médecin généraliste puis gynéco-obstétricien ; son frère était généraliste en Bretagne. Puis, son fils Marc est devenu praticien hospitalier au CHU de Poitiers.

Il a fait ses études médicales à Tours puis, comme externe, à Paris. C’est aussi à Paris qu’il fit son internat, notamment à l’Hôpital Bretonneau et à l’Hôpital Cochin. C’est dans ce dernier établissement, qu’il est accueilli, en 1958, comme assistant-chef de clinique, chez Florent Coste, dont il saluera la mémoire en lui dédiant une des unités du service dont il assurera la chefferie pendant 25 ans. Il préparera le Médicat des Hôpitaux, puis le concours d’Agrégation sur titres, et fera partie de ces jeunes rhumatologues qui ont essaimé en Province, à une époque où la rhumatologie, notamment hospitalière, était, dans beaucoup de régions, non représentée. C’est en Haute Normandie, à Rouen que son destin professionnel l’attendait.

Transitoirement, il exercera en secteur libéral dans cette ville, puis, comme praticien, à l’Hôpital de Petit Quevilly.

En mars 1967, il deviendra simultanément Professeur des Universités-Médecin des Hôpitaux et Chef de Service. Il quittera l’ensemble de ces fonctions en octobre 1991.

Pierre Deshayes était de l’avis de tous les rhumatologues qu’il a formés, un excellent clinicien. Il savait recueillir l’information clinique pertinente en étant toujours très attentif aux patients. Il savait remettre en question ses propres propositions. Très imprégné de Médecine Interne, il gardera tout au long de sa vie professionnelle une vision très globale de la prise en charge des patients. Initialement, dans son service, on y apprenait la rhumatologie mais aussi certaines pathologies cancéreuses, certaines maladies hématologiques, la prise en charge des hémophiles auxquels il a consacré beaucoup d’énergie, et même certains aspects de la « rééducation » (devenue MPR).

Il sera tout au long de sa vie ouvert aux autres, un homme cultivé, passionné de lecture. C’était un vrai humaniste. Sa curiosité qui n’était pas que médicale et son humour, souvent au deuxième degré, séduisaient les jeunes étudiants qui l’approchaient. Nombreux sont ceux qui n’oublieront le regard malicieux qui éclairait parfois son visage… Il s’est, des années durant, beaucoup investi dans la pédagogie. En toutes circonstances, il demeurait discret ne cherchant pas les honneurs. Il sera président de la Société Française de Rhumatologie en 1990.

Son humanisme l’a conduit très rapidement à s’intéresser à la prise en charge de la douleur, en s’inspirant, notamment des travaux de l’hôpital St Christopher de Londres. Tout naturellement, la retraite venue, il s’impliquera dans l’enseignement des Soins Palliatifs, dès 1993. Auparavant, il avait œuvré à la création de l’APNO (Association des Polyarthritiques du Nord-Ouest), qui demeure active après de longues années. Puis, il s’impliquera dans l’association de malades JALMAV (Jusqu’À la Mort Accompagner La Vie).

Discret, il l’était aussi à propos de sa vie privée. Celle-ci a été bouleversée par la disparition prématurée de son épouse, Monique, quelques années après qu’il a cessé son activité professionnelle. Il a reconstruit courageusement un foyer avec sa nouvelle épouse, Astrid, avec la détermination et la persévérance qui l’ont toujours habité. Il est demeuré curieux intellectuellement, faisant activement partie d’un club de lecture et poursuivant cette passion jusqu’à que ses yeux, douloureusement, l’en empêchent…

Progressivement, ces dernières années et singulièrement ces derniers mois, sa santé s’était altérée mais courageusement il a fait face.

La communauté rhumatologique adresse à son épouse, Astrid, à ses enfants et petits-enfants l’expression de de sa profonde sympathie et ses condoléances attristées.

Xavier Le Loët

 

EULAR

Eular

Professeur Laure Gossec

La SFR est fière d’annoncer la nomination de notre candidate Professeur Laure Gossec, PU-PH dans le service de rhumatologie de la Pitié-Salpêtrière, comme Présidente du comité permanent « Epidémiologie » de l’EULAR.

Nous lui adressons nos plus sincères félicitations.

 

 

 


Eular

La SFR met à votre disposition l'agenda des évènements de l'Eular

Voir l'agenda Eular

 

 

 

Revue du rhumatisme

Revue du rhumatisme / Joint Bone Spine

Revue du rhumatisme Joint Bone Spine

Impact Factor : 2.946 (2015)
Organe officiel de la Société Française de Rhumatologie

Voir la Revue

 

 

 

Siège Social : 80, rue de l'Abbé Groult - 75015 PARIS - Tél. : 01.42.50.00.18 - Fax. : 01.42.50.10.68

Société Française de Rhumatologie
Siège Social : 80, rue de l'Abbé Groult - 75015 PARIS
Tél. : 01.42.50.00.18 - Fax. : 01.42.50.10.68