Vous n'êtes pas membre
Adhérer

Espace membre

Authentification

CCAM - Ostéodensitométrie

bouton_retour

Milka Maravic, Hôpital Léopold Bellan, Paris

1. Contexte

L’ostéodensitométrie  (absorptiométrie osseuse) sur 2 sites, par méthode biphotonique est décrite dans la CCAM sous le code « PAQK007 ».  Jusqu’à présent, cet acte n’était pas remboursé par l’assurance maladie. La publication au journal officiel du 30 juin 2006 décrit clairement les indications de remboursement de cet examen, son tarif fixé à 39,96 euros et le cumul pour le rhumatologue à la cotation avec la consultation médicale. Les indications, la formation et l’environnement spécifique à cet acte sont décrits ci-dessous.


2. Les indications de l’ostéodensitométrie 

Pour chacune de ces indications l’ostéodensitométrie n’est indiquée que si le résultat de l’examen peut, a priori, conduire à une modification de la prise en charge thérapeutique du patient.

2.1. Pour un premier examen :

  • dans la population générale, quels que soient l’âge et le sexe :
  • en cas de signes d’ostéoporose : découverte ou confirmation radiologique d’une fracture vertébrale (déformation du corps vertébral) sans contexte traumatique ni tumoral évident ; antécédent personnel de fracture périphérique survenue sans traumatisme majeur (sont exclues de ce cadre les fractures du crâne, des orteils, des doigts, du rachis cervical) ;
  • en cas de pathologie ou traitement potentiellement inducteur d’ostéoporose : lors d’une corticothérapie systémique (de préférence au début) prescrite pour une durée d’au moins 3 mois consécutifs, à une dose > 7,5 mg/jour d’équivalent prednisone ; antécédent documenté de pathologie ou de traitement potentiellement inducteur d’ostéoporose : hypogonadismeprolongé (incluant l’androgénoprivation chirurgicale [orchidectomie] ou médicamenteuse [traitement prolongé par un analogue de la Gn-Rh]), hyperthyroïdie évolutive non traitée, hypercorticisme, hyperparathyroïdie primitive et ostéogenèse imparfaite ;
  • chez la femme ménopausée (y compris pour les femmes sous traitement hormonal de la ménopause à des doses utilisées inférieures aux doses recommandées pour la protection osseuse), indications supplémentaires (par rapport à la population générale) :
    – antécédent de fracture du col fémoral sans traumatisme majeur chez un parent au 1er degré ;
    – indice de masse corporelle < 19 kg/m2 ;
    – ménopause avant 40 ans, quelle qu’en soit la cause ;
    – antécédent de prise de corticoïdes d’une durée d’au moins 3 mois consécutifs, à une dose > 7,5 mg/jour équivalent prednisone.

2.2. Pour un second examen :

  • à l’arrêt du traitement anti-ostéoporotique, en dehors de l’arrêt précoce pour effet indésirable, chez la femme ménopausée ;
  • chez la femme ménopausée sans fracture, lorsqu’un traitement n’a pas été mis en route après une première ostéodensitométrie montrant une valeur normale ou une ostéopénie, une deuxième ostéodensitométrie peut être proposée 3 à 5 ans après la réalisation de la première en fonction de l’apparition de nouveaux facteurs de risque.

3. Formation :

Spécifique à cet acte en plus de la formation initiale, formation technique des opérateurs et formation à l’interprétation des résultats de l’examen. La compétence en radioprotection est obligatoire.


4. Environnement :

Spécifique ; respect des modalités de contrôle qualité des dispositifs d’ostéodensitométrie utilisant les radiations ionisantes (décision AFSSAPS du 20 avril 2005).


5. Code extension documentaire :

Pour distinguer :

  • premier examen : coder A ;
  • examen de suivi : coder B.

EULAR

Eular

Professeur Laure Gossec

La SFR est fière d’annoncer la nomination de notre candidate Professeur Laure Gossec, PU-PH dans le service de rhumatologie de la Pitié-Salpêtrière, comme Présidente du comité permanent « Epidémiologie » de l’EULAR.

Nous lui adressons nos plus sincères félicitations.

 

 

 


Eular

La SFR met à votre disposition l'agenda des évènements de l'Eular

Voir l'agenda Eular

 

 

 

Revue du rhumatisme

Revue du rhumatisme / Joint Bone Spine

Revue du rhumatisme Joint Bone Spine

Impact Factor : 2.946 (2015)
Organe officiel de la Société Française de Rhumatologie

Voir la Revue

 

 

 

Siège Social : 80, rue de l'Abbé Groult - 75015 PARIS - Tél. : 01.42.50.00.18 - Fax. : 01.42.50.10.68

Société Française de Rhumatologie
Siège Social : 80, rue de l'Abbé Groult - 75015 PARIS
Tél. : 01.42.50.00.18 - Fax. : 01.42.50.10.68